• Tom Kha Kai •

Aujourd’hui je change de cap et me dirige vers la Thaïlande. Toujours attirée par les pays exotiques, j’atterris aujourd’hui dans ce royaume qui propose une cuisine parfumée, épicée et variée. Ceux qui me connaissent le savent, le Tom Kha constitue de loin mon plat thaï (et même asiatique) préféré. Savant mélange d’épices, d’herbes et d’agrumes, voici un plat dont je ne me lasse absolument pas.

dsc_0905

Pourtant je l’avoue, réaliser une soupe Tom Kha Kai n’est pas si simple. Parce qu’il n’est jamais aisé de trouver les ingrédients clefs ou parce que la cuisson doit être parfaitement maîtrisée.

Ingrédients:

  • 3 piments oiseaux
  • 2 branches de citronnelle
  • Un bulbe de galanga*
  • 500 ml de lait de coco
  • Une dizaine de champignons
  • 200 ml d’eau
  • Une poignée de coriandre hachée
  • Le jus d’un citron vert
  • Des feuilles de citronnier ou kaffir ou combava (entre 5 et 8)
  • Un oignon blanc
  • 1 c. à c. de sucre de canne (ou sucre roux)
  • Une petite poitrine de poulet

* Le galanga est très important dans cette recette, puisqu’il constitue une des base de la soupe (pour preuve KHA en thaï signifie galanga)

dsc_0872

Recette:

  1. Coupez la citronelle en biseau, ainsi que le galanga en rondelle de +- 1 cm de largeur
  2. Versez 250 ml de lait de coco dans votre casserole. Faites chauffer sur feu doux et ajoutez la citronnelle et le galanga
  3. Coupez le poulet en petits morceaux
  4. Quand le lait de coco commence à frémir, ajoutez-y le poulet. Versez ensuite le reste du lait de coco ainsi que l’eau.
  5. Coupez trois piments oiseaux (moins si vous souhaitez que votre soupe soit peu épicée) et jetez-le dans la soupe. Ajoutez quelques champignons coupé en deux (ici j’ai utilisé des champis de Paris à défaut de champignons de paille) ainsi qu’un oignon coupé grossièrement en lamelle.
  6. Salez et poivrezAttention! Afin de ne pas faire cailler le lait de coco, l’astuce est de remuer toujours dans le même sens et de veiller à ce que le plat ne soit jamais porté à ébullition.
  7. Découpez vos feuilles de kaffir à la main, afin qu’elles relèvent un maximum de leur arôme et ajoutez-les à la soupe.
  8. Quand les ingrédients sont cuits (le poulet principalement), éteignez le feu. Ajoutez alors la coriandre hachée et le jus de citron. J’aime particulièrement le goût un peu sûr, donc j’ajoute le jus de tout le citron vert. Si ce n’est pas votre cas, ajoutez-le progressivement en goûtant à chaque étape. Ajoutez votre cuillère de sucre et goûtez. Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.
  9. Servez tel quel dans un grand bol en tant que soupe, ou comme plat en sauce accompagnant un bol de riz blanc.
  10. Bon appétit!

Lexique:

Tom = Bouillon ou soupe / Kha = Galanga / Kai = Poulet

 

Une réflexion sur “• Tom Kha Kai •

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s