• Money •

Au regard des événements de la semaine passée, assister au spectacle Money semblait tout à fait opportun. Même si rien ne prédisait cette restructuration brutale, le spectacle affichait complet depuis quelques jours déjà. Preuve s’il en est que les questions qu’il met en lumière demeurent des questions d’actualité et de société.

thea%cc%82tre-national-money3

© Antonio Gomez Garcia

Que sait-on de l’argent qui repose sur nos comptes bancaires? Quels intérêts sert-il? A qui profite-il? Quelle est notre degré de responsabilité dans les sociétés où il est investi? Derrière un geste tout à fait anodin qu’est le placement financier ne se cache-t-il pas des actions peu éthiques?

C’est sur base de ces mêmes interrogations que commence la représentation et le discours de Benoît, un quidam ayant investi le fruit d’un héritage dans une sicav (Société d’Investissement à Capital Variable). Celui-ci monte un dossier juridique contre une certaine banque de couleur vive et après quelques digressions nous prouve par A+B que la banque et lui sont (in)directement impliqués dans des faits « criminels ».

S’en suit alors un spectacle dynamique et didactique ponctué ça et là de vidéo, de musique et même de chorégraphie avec un ballet de financiers sur fauteuil à roulettes (!). Si le sujet est sérieux, il est traité non sans humour et cynisme. A titre d’exemple, tout banquier possèderait un modèle de 8 mots qu’il se doit de placer dans son argumentaire. Ainsi les mots: éthique, sécurité, transparence, argent, métier, diversité, avenir et état sont interchangeables et aboutissent toujours au même effet de persuasion envers le client.

Au fur et à mesure on comprend donc que le système est pourri, mais qu’on n’a apparemment pas d’autres choix que de rejoindre la danse. Un spectacle à voir si l’on veut tenter de comprendre les rouages du monde de la finance!

Le spectacle Money, créé en 2013 et mis en scène par Françoise Bloch est l’aboutissement d’une écriture collective. La compagnie Zoo théâtre s’est ainsi nourrie d’une recherche documentaire afin d’imaginer le spectacle. Celui-ci a reçu le prix de la critique 2014 dans la catégorie « meilleur spectacle » et a également sacré Jérôme de Falloise comme « meilleur comédien ».

Crédits:

Ecriture collective | Mise en scène : Françoise Bloch/Zoo Théâtre| Assistanat mise en scène : Judith Ribardière, Cécile Lecuyer | Interprétation : Jérôme de Falloise, Benoît Piret, Aude Ruyter, Damien Trapletti | Collaboration artistique : Benoit Gillet | Lumières : Marc Defrise, Benoit Gillet, Caspar Langhoff | Vidéo : Benoit Gillet et Yaël Steinmann | Scénographie : Johan Daenen, Johanna Daenen | Aide à la réalisation sonore : Jean-Pierre Urbano | Costumes : Patty Eggerickx |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s